Le compostage

Pourquoi composter ?

  • Pour apporter à tout le jardin un engrais idéal
  • Pour diminuer l’emploi de produits chimiques
  • Pour participer à la réduction de nos déchets

Que peut-on composter ?

Les déchets de cuisine et de jardin : épluchures de fruits et de légumes, coquilles d’œufs, marc de café et de thé avec le filtre en papier, feuilles mortes, fleurs fanées, tontes de gazon …
Et en petite quantité : papiers absorbants de cuisine et cendres de bois.
Ce qu’il faut éviter :
Les restes de viande, poussières de ménage, matières fécales, toutes substances chimiques ou produits inconnus.

4 clés de la réussite d’un compost :

  • Un contact direct avec la terre
  • Un mélange approprié entre matière sèche et matière humide pour activer la fermentation bactérienne
  • Une aération performante pour favoriser la maturation et éviter les mauvaises odeurs
  • Un taux d’humidité constant

Quand le compost est-il mûr ?

On obtient un compost mûr au bout de 7 à mois. C’est lorsque les petits vers rouges ne sont plus présents que l’on peut dire que le compost a atteint sa maturité.

10 règles d’or pour un bon compost :

  • Mettre le compost à l’ombre, à l’abri du vent et des pluies
  • Café et thé sont des éléments nutritifs très appréciés par les organismes du sol
  • Utiliser le compost dès maturité afin e profiter au mieux de ses éléments nutritifs
  • Veillez à une bonne accessibilité du composteur : y aller à pieds propres et secs et avoir un point d’eau à proximité
  • Mettre le bac à compost directement en contact avec la terre
  • Surveiller le taux d’humidité. Le compost ne doit être ni trempé, ni trop sec
  • Une pelletée de terre de votre jardin est un excellent activateur de compost
  • Alterner les couches de « vert » et de « brun » pour éviter les mauvaises odeurs et un mauvais compost
  • Ne jamais y mettre de viande ou de poisson
  • Ne jamais enterrer les déchets

Installer son composteur :