Action sociale

Action sociale

Michel RAJAONARIVELO
Vice-Président en charge de la cohésion et de la solidarité territoriale

Dans le domaine de l'action sociale, la CC2V intervient à plusieurs niveaux. Les soutiens aux associations, aux collèges et collégiens ou encore le financement du secours incendie en sont des exemples.

Soutien aux associations

La Communauté de Communes soutient le monde associatif et la vie locale à travers des subventions. Elles sont attribuées à des clubs sportifs qui participent à des compétitions régionales ou nationales. Des suventions sont également allouées à l'ensemble des communes pour l'organisation des fêtes locales, notamment les manifestations exceptionnelles (Pardon de la Batellerie...). Enfin, elles sont accordées à certaines associations qui interviennent dans le domaine social. Les élus ont ainsi souhaité apporter un soutien financier à des associations intervenant sur le territoire afin d'aider les habitants les plus vulnérables.
L’association Partage travail a pour objet « D’œuvrer pour l’emploi et la réinsertion sociale de personnes en difficulté, dans leur recherche de travail. Son objectif est l’insertion par l’économie sous forme de prêt de main d’œuvre. ». Son territoire d'action étant situé en partie sur les communes de la CC2V, les élus ont souhaité mettre en place un partenariat sous la forme du versement d'une subvention et en faisant appel aux services de l'association pour des travaux à caractère occasionnel.

Soutien aux collèges et collégiens

Les deux collèges du territoire des Deux Vallées, Ribécourt-Dreslincourt et Thourotte, scolarisent les enfants des 16 communes du territoire, soit environ 1100 élèves. Les élus de la CC2V ont souhaité apporter un soutien aux familles et dans l'organisation des actions menées par les collèges. La communauté de communes participent ainsi financièrement à la gestion des équipements sportifs ainsi qu'à l'achat de fournitures scolaires.

Accessibilité handicap

Pour répondre aux exigences la loi de février 2005 dite « loi Handicaps », la Communauté de Communes a lancé un diagnostic sur l’ensemble des bâtiments de la CC2V et des communes du territoire à l’exception de la ville de Thourotte qui avait déjà réalisé ce état des lieux.