Aménagement du territoire

Aménagement du territoire

Baisse des dotations, nouvelles compétences à gérer, les élus de la Communauté de Communes font face à une situation complexe. Toutefois, l’aménagement du territoire étant la compétence première de la CC2V, les élus lancent un nouveau programme d’investissement pour le nouveau mandat.

Un an après les premières élections intercommunales, les élus des 16 communes de la CC2V élaborent le nouveau projet de territoire pour les Deux Vallées 2015-2020. Celui-ci devrait poursuivre le travail engagé dans le cadre du premier projet. Développement économique (axe 1), services à la population (axe 2) et aménagement d’un territoire équilibré (axe 3) resteront au cœur du projet. Le premier budget engagé par la nouvelle équipe est donc le reflet des premières réflexions. Si le budget de fonctionnement devrait peu changer, cette partie est toutefois soumise à des contraintes externes que sont les transferts de compétences. Quant à elle, la part investissement prend en compte le solde des engagements du précédent projet (desserte industrielle, pôle enfance, bateau croisière…) et anticipe les aménagements futurs. Ainsi, deux projets d’investissement importants sont à l’étude : construction d’une piscine et poursuite de l’aménagement de la zone d’activités de Longueil-Annel.

Une nouvelle piscine pour remplacer celle de Thourotte

La piscine de Thourotte va fermer ses portes dans les prochaines années. Les travaux de mise aux normes nécessitant des investissements trop importants, la commune a informé la CC2V de cette décision. Comme tout projet à vocation intercommunale, la construction d’un nouvel équipement relève donc désormais de la Communauté de Communes. Les élus de la CC2V vont donc lancer une étude pour la construction d’une nouvelle piscine. Il ne s’agira pas d’une piscine comportant des éléments ludiques tels que tobogan, sauna… mais d’une piscine d’apprentissage. L’objectif des élus est que les habitants des 16 communes, et au-delà, disposent d’une piscine de proximité. Elle sera dédiée à la formation et à la pratique de la natation. En effet, depuis de nombreuses années, grâce à la piscine de Thourotte, des générations d’enfants bénéficient de créneaux d’initiation et de formation notamment dans le cadre scolaire.

Une nouvelle zone d’activités d’ici 2018

Un second projet d’investissement important doit voir le jour au cours de ce mandat : l’aménagement d’une nouvelle zone d’activités à Longueil-Annel. Actuellement, les acquisitions foncières se poursuivent et les protocoles d’accord avec les propriétaires arrivent à leur terme. Le marché des travaux devrait être lancé courant 2016 pour un démarrage des travaux envisagé en 2017, sous réserve du résultat des diagnostics archéologiques. Comme nous l’avons évoqué dans les précédents numéros, cette zone d’activités sera dans la continuité de l’aménagement en cours sur la commune de Thourotte. L’objectif des élus de la CC2V est de poursuivre la construction de l’arc économique situé au cœur des Deux Vallées. En ce qui concerne le budget de fonctionnement, deux éléments forts ont été pris en compte : la baisse des recettes et les nouvelles compétences. La baisse des recettes concerne la fin de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l’Etat dès 2017. Elle est amplifiée par la participation au Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC). Le versement jusqu’à 220 000 euros à ce fonds grève ainsi les finances de la CC2V. Avec un manque de plus de 800 000 euros entre la situation de 2012 et celle de 2017, les marges de manœuvre sont donc limitées.
A cela, s’ajoute les nouvelles lois qui modifient les compétences de la Communauté de Communes. Ainsi les lois ALUR (instruction du droit des sols), MAPAM (gestion des milieux aquatiques et protection contre les inondations) et prochainement NOTRe (eau, assainissement et tourisme) ont un impact direct sur le budget de fonctionnement.

Repartition du budget 2015 de la CC2V