La politique habitat

L'habitat fait partie des priorités de la Communauté de Communes des Deux Vallées. C’est pourquoi, depuis 1998, des actions sont menées dans ce domaine.
Ces actions ciblent principalement l’amélioration du parc de logements privé notamment avec l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH).

La nouvelle opération (2016-2019) permet de subventionner les propriétaires privés pour :
•les aides au maintien à domicile,
• les aides contre l’habitat indigne,
• les aides pour lutter contre la précarité énergétique.


La communauté de Communes a également en charge l’élaboration et le suivi du Programme Local de l’Habitat (PLH). Le PLH, qui a été approuvé par les élus le 23 juin 2011, prévoyait pour la période 2011 – 2016, la construction de 1 250 logements (dont 360 logements locatifs sociaux) soit environ 210 logements par an. Cet objectif n'a pas été atteint. La production de logement a été répartie sur l’ensemble des communes du territoire en fonction de leur projet.

Interview de Mme Genermont sur la politique habitat

Depuis quand la CC2V intervient sur l’habitat ?
Les opérations façades ont été lancées dès la création de la CC2V. Elles ont marqué le démarrage de la politique habitat. A l’époque, l’objectif était de valoriser le patrimoine architectural local. Puis, nous avons eu des demandes sur les aides aux économies d’énergie.
Après 20 ans, pourquoi la CC2V continue d’aider les habitants ?
Sur le territoire, nous avons une partie de l’habitat qui est ancien. Il y a les très vieilles maisons mais aussi les lotissements des années 60-70 mal isolés.
Aujourd’hui, le contexte financier oblige les habitants à faire plus attention. Il y a du potentiel de rénovation et nous avons du travail pour un moment.
Que dire sur les travaux d’amélioration énergétique ?
Pour l’isolation, les gens pensent tout de suite aux fenêtres mais il n’y a pas que ça. Le cabinet d’études, à qui nous faisons appel, fait très bien son travail.
Il propose des bouquets de travaux. Cela permet de faire de vraies économies et de gagner en confort de vie.
Et en ce qui concerne les aides au maintien à domicile ?
On vit de plus en plus vieux et on reste plus longtemps chez soi. C’est bien, notamment parce que cela coûte moins cher qu’une maison de retraite mais il faut que le logement soit adapté. Les aides que nous proposons sont là pour ça. Surtout, il ne faut pas hésiter à se renseigner.

Annie Genermont
Vice-Présidente de la CC2V
Maire de Chevincourt